Eric Spirau


Eric pratique la méditation depuis 2001. Après un parcours dans différents courants bouddhiste et taoïste, il a eu la chance de rencontrer Satipatthana Vipassana dans un monastère de Thaïlande du nord. Depuis 2006, il a fait de nombreuses retraites dans la lignée de Mahasi Sayadaw, organisé des retraites en France depuis 2007. Assistant d’enseignant depuis 2007, il a été nommée enseignant de retraite par le Vénérable Ajahn Tong Sirimangalo en janvier 2013.

Eric est également enseignant Shinpiden du Reiki Ryoho et propose des sessions de ville. Retrouvez ses activités sur ericspirau.com

Prochaine retraite vipassana en août 2014

GilatsLa retraite est complète. Désolés. Rendez-vous à la prochaine.

La prochaine retraite vipassana en France aura lieu à l’éco-domaine des Gilats, un domaine situé en pleine nature, en Bourgogne à environ 1h30 de Paris.

Cette retraite est ouverte à tous, que vous ayez déjà ou non pratiqué la méditation dans une tradition ou une autre.

Déroulement de la retraite

Tous les pratiquants sont suivis personnellement de manière à tirer tout le parti possible de la retraite. Cette méthode d’enseignement est exceptionnelle à la fois par la nature de la pratique et par le suivi complètement personnel qui est assuré à chacun. C’est une occasion rare de progresser sur le chemin d’une conscience plus éveillée.

Vous trouverez dans les pages Les retraites et La pratique des informations détaillées sur la retraite et la méditation.

Enseignants de la retraite

Les enseignants de cette retraite sont Khun Thanat et Khun Kate Chindaporn, disciples de longue date du Vénérable Phra Dhammamangalajarn (Ajarn Tong Sirimangalo).

Depuis 1988 ils enseignent la méditation Satipattana Vipassana, dans la tradition de Mahasi Sayadaw. Proches du Vénérable Ajahn Tong, ils dirigent tous les deux le Centre international de méditation de Wat Phradhatu Sri Chomtong Voravihara, près de Chiangmai, en Thaïlande du nord. Depuis vingt cinq ans, ils conduisent de nombreuses retraites à l’étranger en particulier au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Colombie, à Puerto Rico,  en Europe (Allemagne et France en particulier), en Israël et en Inde. Ils ont tous les deux reçu différents titres honorifiques pour leur travail inlassable au service du dharma.

Ces deux enseignants sont anglophones, mais Eric Spirau et Nathalie Mourier, disciples du Vénérable Phra Dhammamangalajarn (Ajarn Tong Sirimangalo) et enseignants de retraite, seront présents pour traduire si nécessaire.

Logistique de la retraite

Dates : 5 au 14 août 2014

Lieu : Eco domaine les Gilats. Nous avons la chance exceptionnelle de faire cette retraite dans un domaine situé en pleine nature, en Bourgogne à environ 1h30 de Paris. Accès en train possible depuis la gare de Joigny (à environ 25 km). Vous trouverez sur le site internet du domaine toutes les informations nécessaires pour les déplacements.

L’hébergement se fait en chambre simple ou partagée, suivant les disponibilités.

Les repas sont préparés sur une base végétarienne, en produits bio dans toute la mesure du possible.

Pensez à prendre

  • un coussin ou un zafu de méditation,
  • un tapis de yoga ou un carré de tissu à placer sur le sol,
  • linge de toilette (les draps sont fournis)

Conditions financières

Dans la tradition du sud-est asiatique, les enseignements ne se monnaient pas : ils sont transmis, partagés. Les retraites se déroulent donc sur la base du dana (don) et c’est la générosité de chacun qui permet de couvrir les frais et de poursuivre la transmission. Seule la partie hébergement échappe à cette règle car nous devons couvrir les frais fixes liés à la location du lieu.

  • Prix de l’hébergement 290 euros en chambre partagée
  • Option de 90 euros pour une chambre individuelle
  • Repas : dana
  • Enseignement : dana

Pour des raisons d’organisation nous vous demandons de régler à l’avance entièrement les frais d’hébergement par chèque à l’ordre de Nathalie Mourier, envoyé à l’adresse suivante : 60, rue des poissonniers, 75018. Vous pouvez faire deux chèques. Dans ce cas, pensez à indiquer au dos de chaque chèque la date à laquelle vous souhaitez qu’il soit encaissé sachant que la totalité du montant doit être encaissé au plus tard le 25 juillet 2014.

Chambres individuelles : il y a quelques chambres individuelles mais nous ne pouvons pas garantir une chambre individuelle à tous ceux qui le demanderont. Si vous souhaitez une chambre individuelle, merci de procéder ainsi pour votre règlement :

  • Envoyer un chèque de 290 euros pour l’hébergement de base
  • Envoyer un chèque complémentaire de 90 euros, ce chèque ne sera encaissé que si une chambre individuelle est disponible.

Merci de prévoir que les dana sont fournis au moment de la retraite et exclusivement en espèces.

Inscription

La retraite est complète. Désolés. Rendez-vous à la prochaine.

Pour vous inscrire, téléchargez simplement le formulaire d’inscription en cliquant ici, imprimez le et suivez les instructions pour nous le retourner(1) . Les places étant limitées, ne tardez pas à vous inscrire

Notes

  1. Si vous rencontrez des problèmes pour télécharger le formulaire, envoyez simplement un mail à infos@meditation-vipassana.fr. Nous vous le ferons parvenir par retour.

Retraite d’été 2013 – souvenirs

Vivement l'assiseUne première retraite de vipassana laisse rarement indifférent. L’expérience est forte, loin des images « zen » souvent associées au mot méditation. La détente vient bien plus tard, lorsque l’esprit a lâché assez de ses attachements pour reposer naturellement. Auparavant, il a fallu traverser les heures de marche où l’on attend avec impatience le moment de l’assise, puis celles de l’assise où l’on attend avec impatience le moment du break ! Le doute, l’envie, la colère, la paresse, l’agitation, … tous les obstacles se présentent tour à tour pour transformer le prometteur concept de méditation en épreuve. Il faut du temps pour pénétrer l’essence de la directive « être dans le moment présent » et ne pas se laisser prendre au jeu de l’agitation de l’esprit.

La magie des retraites vipassana pratiquées dans cette tradition, c’est que pratiquement tous ceux qui terminent leur retraite ont un visage radieux et resplendissant, preuve que quelque chose de particulier s’est accompli pratiquement à leur insu au cours du voyage. Et comme ils en redemandent, il ne leur reste plus qu’à guetter l’annonce des prochaines retraites dans les prochains articles qui seront publiés !

Posture droite ou pas, ça n’a aucune espèce d’importance dans vipassana. On ne cherche pas à contrôler l’expérience, mais simplement à observer sans intervenir. De même qu’on ne cherche pas à contrôler sa respiration … pas facile pour les habitués du yoga !

Domaine des Gilats en étéLes nombreux hectares du domaine des Gilats ont permis aux retraitants de s’égayer un peu partout. Une bonne opportunité de constater que même loin des bruits des hommes, la nature fourmille de sons, d’images et d’odeurs, de quoi distraire le méditant !

Pain fait sur place pour nourrir les méditants

Merci à Nathalie de nous avoir régalés tout au long de la retraite avec des plats savoureux, des pains faits maison, …

Cloture retraite des Gilats 2013Cloture retraite des Gilats 2013Khun Kate et Khun Thanat ont profité de la cérémonie de clôture pour expliquer les différentes phases traversées par les méditants au cours de leur retraite, des explications utiles une fois qu’on a déjà fait au moins une première fois l’expérience. Merci à eux d’être venus de si loin pour conduire ces deux semaines de retraite.

Fin de la journée de pratique vipassana

En passant

La première journée exclusivement réservée à la pratique de vipassana vient de se terminer.

Pour les débutants n’ayant jamais effectué une retraite Vipassana complète, il est difficile de se faire une idée précise de la pratique uniquement sur la base des soirées Vipassana. Pour cette population, ces soirées sont utiles pour apprendre la technique et se roder à la pratique, mais il y manque la durée d’immersion et la possibilité d’avoir un entretien individuel avec l’enseignant, deux éléments fondamentaux pour progresser dans la qualité de sa méditation.

Pour ceux qui ont déjà effectué une ou des retraites, c’est aussi l’occasion de faire le point sur sa pratique.

C’est la raison pour laquelle nous avons organisé cette une journée complète où chacun pouvait évoluer à son rythme et avoir un entretien individuel.

Edward Kooij

Edward KooijEdward Kooij pratique Vipassana depuis 1990. Il a étudié avec le regretté Vénérable Phra Banyat Akkayno à Wat Rampoeng à Chiang Mai et avec le Vénérable Ajahn Tong Sirimangalo dans le temple Wat Phradhatu Sri Chomtong Voravihara à Chomtong près de Chiang Mai.

Depuis 2000, il enseigne au Canada et en hiver au Centre International de Méditation de Wat Phradhat Sri Chomtong. Depuis quelques années on le retrouve également au Centre Dhammacari en Allemagne où il dirige régulièrement des retraites. Edward parle le hollandais et l’anglais.

Le restant de l’année, Edward et sa femme Jodi vivent et travaillent dans leur pépinière, Sumana Garden, sur l’Ile Hornby en Colombie Britannique, au Canada. Edward est également paysagiste. Hors saison, ils peuvent y accueillir des retraitants individuels.

Les élèves d’Edward apprécient tout particulièrement sa façon claire et pleine d’humour d’enseigner le Dhamma.

Josien Suntjens

Josien SuntjensUn très bon ami m’a encouragée à pratiquer la méditation Vipassana pour avoir une meilleure compréhension de moi-même. Alors que je suivais un cours de massage thaï en Thaïlande, l’enseignant m’a recommandé d’aller à Chom Thong pour méditer. « De nombreux thaï et étrangers vont à cet endroit » m’a-t-il dit.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’ai effectué une réservation et en décembre 2012, j’ai suivi les 21 jours du cours de base.

C’est une expérience particulière. Je pense qu’elle peut être différente pour chacun. Les enseignants disent que Vipassana signifie voir clairement ou percevoir profondément – notre vie, nos expériences, nos habitudes, nos émotions, nos ressentis, … – et c’est vraiment ce qu’il s’est passé pour moi. Un mois et demi plus tard, j’ai enchainé avec deux retraites, l’une de 7 jours, l’autre de 10 jours afin de pouvoir approfondir la pratique.

Je ne peux que recommander vivement de se lancer !

A good friend of mine recommended me to do Vipassana Meditation in order to get a better understanding of oneself. When being in Thailand and doing a Thai Massage Course, my teacher recommended to go to Chom Thong to meditate. Many Thai people and foreigners go there she said. I didn’t know what to expect, but I made a reservation and in December 2012 I did a 3 weeks foundation course. It’s a special experience; I think it will be different for everyone, but as they say Vipassana stands for seeing clearly or getting insights (about your life, experiences, habits, emotions, feelings etc.) and I definitely experienced that. 1,5 month later I followed up the practice with a 2 retraites of 7 and 10 days to deepen the practice. I definitely recommend doing it! »

Retraites à Chomtong en décembre 2012 – janvier 2013

Betty Brunet

Betty BrunetCette retraite a été très intense pour moi : d’une part car je l’ai faite en peu de jours, exactement 10 ! Et d’autre part car je n’avais jamais vraiment médité auparavant. J’ai été très surprise de ce que l’on est capable de faire lorsque les conditions sont réunies : en moins d’une semaine, j’ai appris à méditer pendant un laps de temps que je n’aurais jamais pu imaginer ! Et j’ai eu la chance de vivre deux méditations vraiment incroyables que ce soit dans les ressentis physiques ou émotionnels.

L’enseignement est très précis et l’enseignant sait toujours à quelle étape on se trouve. Il est là pour nous guider et nous faire progresser pas à pas. C’est un véritable plongeon à l’intérieur de soi comme on a rarement la possibilité d’en faire dans nos vies à 100 à l’heure. On a rarement cette chance de pouvoir lâcher prise sur nos vies, nos préoccupations journalières :  je suis partie seule, sans conjoint, ni enfant, à la rencontre de moi et ça a été très fort. Je ne peux que souhaiter à d’autres de s’offrir cette possibilité, d’avoir le courage d’aller à la rencontre de soi au plus profond et d’aller jusqu’au bout de l’enseignement tel qu’il est conçu.

Outre les expériences faites pendant cette retraite, les effets concrets de ces quelques jours ne se sont vraiment révélés qu’une fois dehors. Mon esprit, mon corps et ses ressentis étaient nettoyés, je me sentais allégée et les choses, les situations, les conflits, les gens, tout était très clair. Je ne trouve pas évident d’intégrer ce que j’ai appris dans mon quotidien mais j’imagine qu’il faut plusieurs retraites pour y parvenir et que c’est le travail de toute une vie ! En tout cas pour résumer, je ne regrette rien bien au contraire, ces 10 jours m’ont permis de faire une pause à travers une quête spirituelle qui m’a énormément apportée ! J’espère pouvoir m’octroyer une seconde fois cette chance à plus ou moins court terme !

Retraite de 10 jours à Chomtong – Décembre 2012

Dany Garat

Dany GarratMa première retraite Vipassana a été de courte durée (cinq jours), ce qui me convenait très bien. Ce fut une très bonne expérience très enrichissante. Nous étions très bien encadrés et tous étaient à l’écoute de nos réactions personnelles, le tout dans le calme et la sérénité. L’enseignement donné me permet encore aujourd’hui d’évoluer et m’a familiarisée avec la méditation.

En espérant que mon témoignage pourra aider certaines personnes à se lancer dans cette aventure …

Mini-retraite de Cubjac en 2007

Sandra Luz Cibrian Ramirez

Sandra Luz Cibrian RamirezSandra Luz Cibrian Ramirez est originaire du Mexique et pratique la méditation Vipassana depuis 1990. Ses enseignants ont été le regretté Vénérable Phra Banyat Akkaynoat à Wat Rampoeng à Chiang Mai et le Vénérable Ajahn Tong Sirimangalo à Wat Phradhatu Sri Chomtong Voravihara, puis Thanat Chindaporn ces dernières années. Depuis 1995, elle séjourne au temple régulièrement pour pratiquer la méditation. Rapidement, elle a également été assistante lors des retraites, puis a commencé à enseigner en 1996.

Depuis 2010, Sandra a passé le plus clair de son temps à Wat Chomthong et enseigné aux côtés de Kathryn and Thanat Chindaporn. Ces dernières années, elle a également dirigé des retraites de méditation en Espagne, au Mexique et en Allemagne.

Sandra parle espagnol et anglais.