Caroline Cavin

Caroline CavinJ’ai découvert la méditation vipassana lors d’un séjour en Thaïlande où j’ai suivi un cours d’une vingtaine de jours dans un monastère, guidée par un maitre de méditation que je voyais chaque matin. Le reste de la journée était consacré a la méditation marchée et assise. J’ai poursuivi par la suite par 2 retraites de 10 jours en France et en Allemagne avec le même maitre.

J’en retiens 2 choses principales: j’ai expérimenté le passage de l’esprit agité à l’esprit clair (ou du moins bien moins agité!), et retiens cette analogie avec le verre d’eau rempli de boue que l’on agite puis lorsqu’on arrête de l’agiter la boue se dépose au fond du verre et l’eau s’éclaircit. Et lorsque l’esprit s’éclaircit c’est une grande délivrance, un profond bien être et beaucoup de joie de vivre (je n’engendrais pourtant pas la mélancolie avant de démarrer mais ma joie de vivre a redoublé). Le seconde découverte que j’ai faite et surtout expérimentée grâce a la méditation vipassana c’est qu’il existe bel et un bien une source de profond bien être à l’intérieur de nous a laquelle la méditation permet de se relier, ce qui je trouve donne de la force et de l’assurance au quotidien.

Je ne suis pas allée beaucoup plus loin dans la pratique (mais j’y reviendrai a un moment ou un autre c’est certain) mais ces 2 expériences là sont en moi pour toujours et je suis très reconnaissante a mon maitre de méditation de me les avoir fait découvrir.

Retraites à Chomtong et en Allemagne
Mini-retraite de Cubjac en 2007